Bilan matériel : la remorque

Pour rappel il s’agit d’une Extrawheel classic… plus fabriquée à ce jour pour cause de manque de fiabilité des premiers modèles.

Je ne vais du coup pas trop m’étendre sur notre modèle sauf pour dire qu’à la vue de nos problèmes et surtout des solutions mises en oeuvre pour les régler, c’est vraiment dommage qu’Extrawheel n’ait pas planché un peu plus pour mettre à jour le modèle, il y avait l’occasion de faire un excellent produit avec pas grand chose. Tant pis.

Parlons donc plus du concept général de remorque et de quoi choisir.

Globalement après plus de 19 000 km avec le bestiau, notre avis n’a pas trop changé : si vous pouvez vous passer de remorque (cad si vous avez un vélo « normal ») et tout caser dans des sacoches (5 belles Ortlieb) c’est plus pratique, d’un meilleur rapport volume transporté/poids, plus facile à gérer en cas de casse, …

Ensuite si vous êtes sur un tandem, ça va être dur de se passer de remorque, même en étant XUL (à fond dans l’UtraLight, tendance eXtrème). Là le choix est malheureusement assez simple : Bob Yak. C’est pas génial mais c’est le plus « raisonnable » je pense.

Si c’était à refaire ? On garderait l’Extrawheel, d’ailleurs il y a fort à parier que le jour où on repart (en vacances plus courtes dans l’immédiat) à vélo, on l’utilisera encore.

Cette entrée a été publiée dans Matériel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.