Bilan matériel : le smartphone

Pour rappel il s’agit d’un iphone 4.
Sincèrement un téléphone exceptionnel qui a très peu servi à téléphoner mais qui nous a apporté une quantité hallucinante de petits trucs pratiques : la cartographie, les emails, la gestion des contacts Couchsurfing/Warmshower, les guides de voyage, les dictionnaires, les cours d’Espagnol, les convertisseurs de devises, la lecture, le post de notre position sur le site, …
Bref très très pratique, le côté téléphone nous a aussi dépanné plusieurs fois, que ce soit pour envoyer un SMS d’appel à l’aide pour qu’on nous trouve un hébergement en catastrophe ou une info importante mais aussi plus simplement pour gérer des rendez-vous avec les couchsurfeurs.
Le gros point noir vient du côté de la batterie et de sa recharge. La batterie ça c’est commun à tous les smartphones, ça se décharge à vitesse grand V dès qu’on l’utilise un peu copieusement (GPS, lecture au soleil avec la luminosité de l’écran un peu forte…) par contre l’iphone est LE téléphone le plus galère à recharger autrement que via son transfo d’origine ou une prise USB alimentée de manière bien stable.
Bref la recharge en direct sur un panneau solaire qui sort du 5v ou sur un convertisseur « continu » branché sur une dynamo vous oubliez. Ca marche très bien avec pleins de téléphones, mais pas du tout avec l’iphone qui est très capricieux.
Bilan : beaucoup de galères pour la recharge et un léger stress permanent pour concilier différents modes de recharge pour le maintenir à flot pour pouvoir continuer à bouquiner.

Bilan : si c’était à refaire j’étudierais les téléphones du type Samsung Galaxy S (le 3 maintenant) sous Android, qui à priori sont moins pénibles à recharger, peuvent avoir des batteries de rechange si besoin et disposent désormais d’une bonne librairie d’applications même si je pense malheureusement qu’il y en a encore beaucoup qui ne sont dispo que sur iphone.

Cette entrée a été publiée dans Matériel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.