Bilan matériel : les sacoches

Pour rappel il s’agit de sacoches Vaude et Ortlieb, toutes en « bâche de camion », matériau très robuste et étanche.

Les grandes : Vaude.
Hormis un crochet de fixation qui a lâché sur une sacoche avant nous n’avons pas eu le moindre problème. Tout le monde recommande Ortlieb, moi le premier mais Vaude c’est du même acabit. On a acheté les nôtres lors de situations où nous n’avions pas d’autre choix. Je crois qu’elles sont un peu plus lourdes, mais tout aussi étanches et pratiques. Les Ortlieb les plus récentes disposent d’un système de fixation au porte bagage qui rend plus agréable leur utilisation « hors du vélo ». Cas typique : ça sert de sac pour faire les courses, en bandoulière… et là les crochets des Vaude et Ortlieb plus anciennes ont tendance à s’accrocher un peu partout. Mais bon globalement le reste c’est très proche.

Les petites : Ortlieb
Celle sous le guidon d’Hélène est prévue pour être attachée sous une selle mais c’est la seule solution correcte qu’on ait trouvé pour le tandem. Bilan : 100% étanche, pas le moindre souci. Bon en même temps il s’agit d’une seule grande poche avec fermeture à enroulement, pas vraiment de raison que ça déconne.
Je suis plus mitigé pour la Ortlieb de guidon avant. Elle est plus grande et plus adaptée pour le transport de l’appareil photo (insert en mousse qui vient se mettre à l’intérieur, pile-poil à la bonne taille) mais le système de fermeture par rabat est assez pénible à ouvrir/fermer, ça s’accroche partout il faut 2 mains pour ouvrir… à l’opposé le système de fixation de la bandoulière se déclipse trop facilement par inadvertance (dommage de faire tomber l’appareil photo). Il faut retirer la bandoulière quand on roule (sinon elle touche la roue avant) bref il y a encore de la recherche et développement à faire de ce côté là. En même temps il n’y a pas vraiment d’autre choix à faire, c’est un peu pareil chez Vaude (ouverture, bandoulière à déclisper). Le système Ortlieb de fixation d’accessoires sur le dessus fait un peu « radin » au début (pas de porte-carte livré en standard, il faut l’acheter à part) mais en échange on a un système plus souple avec différents accessoires, notamment la fameuse pochette étanche pour smartphone/PDA qui a permis l’utilisation du GPS en roulant, le wardriving pour trouver du wifi ou pour mémoriser les points de passage qui ont servi à poster notre position ainsi que notre route sur le site. Bref à boire et à manger de ce côté là…

Si c’était à refaire on prendrait probablement tout chez Ortlieb mais ça n’est pas critique.

Cette entrée a été publiée dans Matériel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.