Recette de la brioche

Sandrine (c’est ma sœur), même si la séparation est difficile, il va désormais falloir que tu te débrouilles toute seule pendant au moins un an pour réussir les brioches. Alors voici ma recette :

280g de liquide (2-3 œufs, idéalement que les jaunes et le complément en lait pas trop froid).
500g environ de farine blanche.
100g de beurre pas trop froid coupé en gros dés
100g de sucre en poudre
1 cuiller à café de sel
1 sachet de levure de boulanger

Tout dans la machine a pain (ou alors mélanger à la main), programme pâte seulement.
Vérifier pendant le pétrissage que la pâte est bien ferme mais pas trop sèche non plus (ça doit faire une boule qui se balade régulièrement de bords en bords de la machine)
Même quand la machine a « bippé » laisser pousser la brioche encore un peu (1h si on a le temps)

Sortir la pâte et la pétrir un peu à la main, normalement il faut l’aplatir un peu et replier 2 bords opposés vers le centre. Farinez le plan de travail et vos mains pour que la pâte ne colle pas trop. Recommencer les « plis » une dizaine de fois, l’idée c’est d’incorporer de l’air à chaque opération. Pour les fainéants on peut remplacer ce pétrissage manuel par un nouveau tour de machine en mode pâte seulement (en laissant juste les 5 premières minutes).

Former une boule ou ce que vous voulez. Si comme Sandrine vous aimez la brioche tressée, alors il faut séparer la pâte en 3 parties relativement égales (rien ne vaut une balance) et faites des boudins assez longs (genre 4cm de diamètre, 40cm de long)… Ca devrait vous rappeler la pâte à modeler de votre enfance 😉 Faites une tresse avec les 3 morceaux et rejoignez les extrémités ensemble.

Déposer sur une plaque de four, idéalement recouverte d’une plaque en silicone (sinon huile + farine sur la plaque, je ne suis pas fan de papier sulfurisé qui termine toujours collé à la brioche et compromet le plaisir de la dégustation).

Laissez reposer, idéalement 1h, sinon toute la nuit ça marche aussi (par exemple si vous avez un four programmable, histoire qu’elle soit cuite et chaude au réveil).

La cuisson c’est environ 35 minutes autour de 180°C (th 6).

Les petits plus : avant d’enfourner la brioche, badigeonnez la au pinceau avec un jaune d’oeuf mélangé à un peu de lait (ou que de l’œuf ou que du lait selon ce que vous avez). Vous pouvez aussi la recouvrir de sucre perlé (le sucre à chouquettes).

A déguster encore tiède, avec du beurre qui fond dessus 😉

Quelques conseils en vrac :
Le ratio liquide/farine lors de la préparation de la pâte dépend pas mal du type de farine, donc l’idéal c’est de rester un peu à côté de la machine à pain lors du pétrissage histoire d’ajuster dans un sens ou dans l’autre en fonction de la consistance de la pâte.
Il vaut mieux un peu trop de farine que l’inverse.
Si on fait une brioche très grosse il faut faire super gaffe à la cuisson (super dorée sur le dessus, notamment à cause du jaune d’oeuf… et pas du tout cuite à l’intérieur). Il vaut mieux assurer la cuisson avec un four pas trop chaud et une cuisson plus lente si besoin.
Parfait avec du Nutella :))

Cette entrée a été publiée dans Préparatifs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Recette de la brioche

  1. Sandrine dit :

    Oui, mais moi, je veux que ce soit toi qui me la prépares ma brioche …

  2. bonjour Hélène et Olivier. je viens d’imprimr la recette de la brioche, et je serai en pensée avec vous pourla déguster. merci pour ce partage de gourmandises.

    a plus
    Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.