Assurance / assistance – on a cédé !

Ca fait des mois qu’on s’interroge, qu’on essaye de comprendre quelque chose, qu’on épluche les conditions générales d’exclusions (autant les appeler comme ça) des assureurs et qu’on questionne les médecins, pharmaciens, … pour savoir comme fonctionne le système de santé en Europe.

Quelques faits :
– Tout d’abord pour trouver des infos recoupables, bon courage. Par exemple une pharmacienne nous dit « ah non une ordonnance c’est valable qu’en France », un autre « Oui oui pas de problème, ça fonctionne dans toute l’Union Européenne, le plus dur par contre c’est de trouver le médicament qui est souvent sous un autre nom, donc il ne faut pas hésiter à noter le nom de la molécule en plus sur l’ordonnance ».

– Sécu + mutuelle + assureur tiers = gloubi boulga ! Coup de fil à la mutuelle d’Hélène à propos de l’Europe : « oui oui pas de problème on couvre le complément de tout ce que la sécu prend en charge, exactement comme en France »… ok pourquoi pas.

– L’Europe ça ne veut pas dire la même chose pour tout le monde, selon votre voyage vous pouvez passer dans un pays pris en charge par l’assurance maladie Française mais pas votre mutuelle (ex : Norvège).

– On a aussi découvert (bon on s’en doutait un peu mais on aurait bien aimé que ce soit autrement) : que malgré leur situation géographique en pleine Europe, pas mal de pays ne sont pas pris en charge. Dans notre cas c’est surtout la Serbie, et plus logique, la Turquie (mince on fait le voyage trop tôt).

– Les assureurs/assisteurs privés sont des petits malins car malgré leurs « prise en charge 100% » marqué en gros partout, ils comptent sur votre adhésion à la sécurité sociale Française pour vous assurer en Europe / et s’en foutent (logique) pour vous assurer hors Europe. En gros en cas de problème en Europe, ils vont surtout vous demander de dealer avec l’assurance maladie française puis ensuite payer le complément.

– Ces mêmes assureurs ont des conditions générales tout bonnement hallucinantes : chez l’un d’eux, que je ne citerai pas, on trouve des listes d’exclusions avec des « ,etc… ». Ces simples 3 petits caractères lui permet d’exclure absolument tout ce qu’il veut, il justifiera que « ça va avec la liste de ce qui a été énoncé avant ». Ex au pif sur une prestation liée au vol de biens : les téléphones portables ne sont pas pris en charge dans la garantie (c’est con quand même !!!). Je suis sûr que le baladeur MP3 ils vont te l’exclure s’ils en ont envie, et puis ton pack de batterie à 150 € ça ressemble aussi à un bidule MP3 alors non désolé c’est pas pris en compte non plus…

– Faites bien attention à chaque mot, notamment les différences entre « prise en charge » (ok on paye), « mise à disposition » (on gère les formalités mais vous payez), ou encore « avance » (on paye mais vous rembourserez ensuite). Généralement tout ça est mélangé au petit bonheur dans les mêmes blocs, du coup vous avez l’impression que l’assurance paye tout alors qu’en réalité elle ne fait que le « passe plat ».

Bon allez je m’emporte, autant être clair, je n’ai pas de grand amour pour les assureurs, c’est de famille mais surtout d’expérience !

Finalement, face aux pressions familiales et amicales on a laissé tomber notre bidouille à base de relai de 2 cartes Visa Premier pour faire la chose suivante :
* 3 premiers mois du voyage : prise en charge par Visa Premier (ben oui c’est déjà inclus, donc autant en profiter quand même)
* 8 mois suivants : pris en charge par AVA, autre assureur privé
* 3 derniers mois : de nouveau prise en charge par Visa Premier (car on sera repassé [sans fer] en France entre temps ce qui permet de nouveau de bénéficier de la prise en charge par Visa)

Alors globalement ça sert à quoi une assurance/assistance pour le voyage ?

– Première chose toute bête : rassurer la famille 🙂
– Seconde chose toute bête : nous rassurer nous
– Plus sérieusement, c’est un moyen d’avoir un contact unique qui va prendre le relai quand tout commence à déraper. L’idée c’est que si l’un des deux est gravement malade, a un accident, … le 2è contacte les secours et à l’arrivée à l’hôpital un contact auprès de l’assisteur permet d’avoir quelqu’un de zen, qui parle sa langue et qui va pouvoir définir les démarches à suivre. Outre la prise en charge financière, il y a aussi l’aide : trouver un médecin, un hôtel pour que le 2ème passe la nuit au chaud, …

– Comme je l’évoquais plus haut, 2 pays de notre voyage ne sont pas couverts par la sécurité sociale. Un pépin là-bas c’était 100% pour notre pomme, pas très rassurant.

– Prise en charge des frais de santé (ce que la sécu ne couvrirait pas), donc en complément – comme une mutuelle – en Europe / et totalement hors Europe.

– Prise en charge des frais de rapatriement (un seul « p » car on n’est rapatrié qu’une fois 🙂 si l’état de santé l’impose… où qu’on est mort (musique lugubre).

– Assurance responsabilité civile (mince j’ai fait exploser l’hôtel avec le réchaud à gaz dans la chambre) / un chouilla d’avocat (mais je vous assure que ce n’est pas moi) / avance de fonds pour une caution pénale (ok sortir de Serbie avec un AK47 en pièces détachées c’était pas une bonne idée) ou plus simplement d’argent si vous vous êtes tout fait piquer (il caille par ici à poil).

– Prise en charge des détails d’organisation autour de la maladie/accident : hôtel, transport, que ce soit de la personne avec qui vous voyagez ou d’un proche qui vient sur place.

– Prise en charge du retour en France en cas de décès dans la famille (on attend toujours la définition de famille par contre)

– etc (héhé celle là elle était facile)

Pourquoi AVA plus qu’un autre ?

Globalement ils ont des tarifs cohérents par rapport aux autres. Ce ne sont pas les moins chers (allez plutôt voir AVI, [oui je sais : AVI/AVA…]) mais leurs couvertures sont correctes, avec notamment une prise en charge en France pendant 90 jours en cas d’accident à l’étranger qui impose le retour en France, ce que peu font. Après quand on commence à comparer les tableaux de chaque assureur, c’est comme pour la téléphonie mobile sauf qu’au lieu de comparer heures pleines/creuses/sms/mms/internet vous avez 30 lignes de trucs pris en charge avec des montants différents et surtout 3600 pages de conditions générales qui vous disent qu’en fait vous n’allez pas pouvoir en profiter. Donc bref sortis des trucs basiques (frais de santé/rapatriement) j’aurai tendance à dire que c’est un peu kif-kif.

Sinon AVA, ils ont des bureaux dans le 9è, quasiment sur mon trajet (ex)boulot->maison et sont accessibles (pas de rdv) et sympa (bon ok c’est toujours le cas quand il s’agit de signer, beaucoup moins quand il faut qu’ils payent mais c’est de bonne guerre, moi c’est l’inverse).
Sérieusement les 3 personnes avec lesquelles j’ai été en contact (dont 2 après avoir souscrit) ont été très aimables, pour répondre à mes questions et également pro-activement pour corriger mes bêtises (j’ai mélangé le code postal de notre futur logement en Gironde avec notre ville actuelle lors de l’inscription). Bref en relation client ils sont à recommander. En espérant qu’on n’ait jamais à vous parler de leur remboursements… c’est terrible ça, on va croiser les doigts pour leur avoir filé plus de 1000 € sans jamais avoir à les recontacter !!!

Dans tous les cas, merci Lucas et Sandrine pour les avis et discussions sur le sujet. Comme toujours on a joué le rôle du « buté contre » l’assurance pendant que vous jouiez l’opposé, l’idée étant toujours d’aller au fond du sujet pour voir où sont les réels intérêts, est-ce que les coûts sont justifiés, … et non pas de refuser en bloc de payer un sou pour une assurance.

Allez on va de ce pas résilier les assurances Françaises… ça fera ça de moins… non parce que je ne vous ai pas dit que certaines responsabilités civiles françaises pouvaient également fonctionner à l’étranger mais dans la limite…. hors exclusions…. rhhaaaaaa

Cette entrée a été publiée dans Les grandes interrogations, Préparatifs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Assurance / assistance – on a cédé !

  1. Lucas dit :

    Vous êtes vraiment des petits joueurs. Une assurance ??? Où est votre côté aventurier ??

    (sans dec, bien joué, sinon le 20/03 on avait des espions qui vous piquaient les chaînes !)

  2. Sandrine dit :

    Comme ca, au moins, ce ne sera pas à nous de prendre un avion à l’arrache en pleine nuit, un jour férié, pendant les vacances scolaires, avec nos deux loulous, 15 jours après ma sortie de la maternité, pour venir vous sortir du pétrin!
    Même si on vous aime beaucoup.
    C’est surtout parce qu’on vous aime beaucoup, que cette assurance est une bonne idée.

    En espérant en plus que ce soit de l’argent foutu en l’air 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.