Un jeu ? I’m moving overseas !

Histoire de vous faire partager un peu notre projet, aujourd’hui j’ai un jeu.

L’idée est tirée du site US Unclutterer dont je vous ai déjà parlé.

Je vous met un lien vers l’article original (en anglais donc) :

http://unclutterer.com/2008/03/07/reader-suggested-clutter-busting-game-im-moving-overseas/

Pour les non anglophones, l’idée est donc de se mettre dans la peau de quelqu’un qui va prendre l’avion pour aller s’installer (définitivement) de l’autre côté de l’océan.

Donc pour faire simple, vous plaquez votre vie actuelle (que ce soit pour un nouveau boulot ou pour rejoindre l’Amour qui vous attend de l’autre côté de l’océan) et devez donc vous préparer…
L’idée est plus drastique que notre projet (et du coup plus facile aussi) : vous voyagez par avion et ne partez donc qu’avec le maximum autorisé pour ne pas payer une fortune : 2 valises et un bagage cabine !

Alors la question fatidique : que mettez-vous dans cette valise ?

Je dis que c’est plus facile que pour nous dans la mesure ou une telle approche est forcément radicale. On ne discute pas sur le lave-vaisselle ou sur les verres en cristal, ça n’est même pas la peine d’y penser… On n’est du coup pas dans un processus d’élimination de ce qu’on n’emmène pas mais dans un processus de « qu’est-ce que je veux et peux vraiment conserver ».

Je trouve l’approche très intéressante, surtout à partager, déjà avec Hélène on n’a pas eu les mêmes idées… et puis en partageant on se rend compte que tel ou tel choix est idiot « tu veux vraiment gaspiller de la place et des kilos pour des fringues de rechange que tu pourras racheter sur place ??? », d’autres adaptables « un album photo c’est hyper encombrant, pourquoi ne pas scanner les photos ? » qui amène à « en fait dans un ordinateur le seul truc qui importe c’est le disque dur » et ainsi de suite.

Alors même si vous ne prenez pas l’avion pour vous installer à l’autre bout du monde, vous mettriez quoi dans vos bagages ?

Cette entrée a été publiée dans Préparatifs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Un jeu ? I’m moving overseas !

  1. Lucas dit :

    Je me suis toujours demandé pourquoi, au génie qui sort de la lampe et qui affirme exaucer 3 voeux quels qu’ils soient, aucun n’a jamais demandé comme premier voeu 1000 voeux supplémentaires….

    Pour répondre à la question, au final, qu’est-ce qui est important ? Un disque dur ? Les sauvegardes en ligne sont plus fiables. Des vêtements ? Tout se rachète. Et de toute façon ils s’useront.

    Je dirais: Tout le vraiment utile se rachète. Le sur mesure non, les papiers pour prouver qu’on est nous, genre livret famille toussa, quelques trucs pour se rappeler à nous d’où nous venons, genre des injetables (valeur sentimentale, truc irremplaçable). Les bijoux…

    Bref une valise de merdier qui nous rappelle tout plein de chose. Pour le reste, y a Mastercard.

  2. admin dit :

    Tu supposes que tu as le compte en banque plein à craquer pour tout racheter sur place quand même 🙂

    Bon en réalité ça ne change pas vraiment le fait que dans tous les cas tu n’as pas trop la place pour embarquer grand chose, mais l’écran 24 pouces, tu vas le revendre 150 € pour en racheter un neuf 600 €… dur quand même. Ce genre de décision a un très fort cashflow négatif… il vaut mieux en effet qu’une fois sur place ça soit l’abondance financière (ah oui on traverse l’océan pour ce nouveau travail payé 3 foix mieux qu’en France 🙂

    Maintenant comme je le disais : en 2 valises c’est toujours difficile d’imaginer conserver de la place pour les trucs chers, indispensables (sisi mon écran je peux pas survivre sans 🙂 plutôt que pour ce qui est sentimental, irremplaçable.

    Bon allez pour nous en fait c’est simple : 2 valises c’est le tandem démonté…
    et comme on est futés, on s’associe pour prendre chacun une moitié et ça nous laisse une valise chacun pour nos petits effets personnels.

    En fait quand j’y réfléchis, que je passe l’appartement mentalement dans ma tête, je me dis que rendu à ce stade de « dépouillement » en fait je ne sais même pas si 2 valises seraient réellement nécessaires. Je ne me vois pas prendre un livre plus que les autres, donc je pars avec 0, hormis un ou deux disques durs (pas facile de sauvegarder plusieurs To de données en ligne) aucun matériel informatique n’est vraiment emmenable (peut-être le petit ultra portable pour les premiers temps).
    Le matériel photo, probablement mon plus gros choix cornélien et aussi ce qui prendrait le plus de place. C’est rachetable mais rentre assez bien dans le concept du truc que je revendrais et rachèterais aussitôt, avec déperdition, donc peut-être le plus gros compromis pour moi.

    Côté paperasse, sorti du basique (passeport, cartes bancaires, …) c’est vite forcément compliqué : impossible de partir avec la totalité des bulletins de salaires et autres documents à conserver X années, c’est soit scan + ceux en papier vont à la poubelle, soit stockage du papier en France.

    Les choses sentimentales, là encore, très dur de faire un choix. Une lettre sortie d’un paquet ? la ou lesquelles ? Une photo/peinture ? des objets de déco ? c’est vite encombrant. Les choses pour lesquelles on a des sentiments ne sont pas forcément les plus transportables.

    Quelques bijoux (mes montres héhé :), quelques objets pratiques (téléphone portable, …)

    Beaucoup de sacrifices : projecteur ? ampli, enceintes, adieu PN2000R (ma perceuse à percussion), beaucoup de matériel de cuisine assemblé avec amour…

    Bref pas facile je trouve comme exercice, parce que ça mélange des choses qui peuvent être contradictoires : sentiments, intérêt, utilité, valeur marchande, encombrement … mais encore une fois je pense que c’est quand même plus simple que l »entre deux » dans lequel on se trouve pour notre voyage : ça n’est pas aussi radical mais soulève encore plus de questions dans le « je garde ou pas ».

  3. Lucas dit :

    La pn2000 c’est du sentimental. Hors de question de la laisser. Et puis le pied de chercher à la brancher sur du 110 V 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.