Autant prendre l’eau correctement !

Histoire d’avoir des chaussures qui ne s’imbibent pas d’eau et mettent 3 jours à sécher, voici finalement mon choix : des sandales.

Ca a l’air un peu dingue comme ça, mais en rajoutant au besoin des couches coupe-vent/froid dessus, et des chaussettes étanches dedans ça devrait assurer d’avoir les pieds plutôt protégés… et on applique aux pieds le « principe de l’oignon » qu’on applique au reste du corps, c’est à dire multiplier les couches fines et adaptées aux différentes problématiques plutôt que d’avoir un méga truc qui fait tout mais dans lequel on crève de chaud dès que la météo est plus clémente.

Reste à savoir si je ne pars qu’avec ça ou si en plus j’embarque les chaussures classiques fermées… Le MUL qui est en moi pense que ça sera suffisant… et le frileux se dit que quand même s’il fait frais et pas pluvieux une bonne paire de chaussures fermées serait bien agréable. De même avoir une seconde paire de chaussures peut être appréciable au bivouac pour sortir se laver les dents les pieds au sec après une journée de pluie : ben oui les sandales c’est pas miraculeux non plus : si elles ont pris l’eau toute la journée et qu’on met des chaussettes sèches dedans elles vont vite devenir humides.

Choix non tranché. Alors une ou deux paires ? Et si 2 paires, la 2ème ça serait quoi ? une paire de baskets toutes bêtes, une 2e paire de chaussures très ouvertes et légères ? (type baskets en mesh ou carrément des crocs)… ou alors tout simplement ma paire de chaussures de vélo que j’utilisais jusqu’à présent ?

choix cornélien !

Cette entrée a été publiée dans Les grandes interrogations, Préparatifs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.