Equipement

Nos expédition précédentes nous ont permis l’acquisition et le test de pas mal de matériel, on ne part donc pas de rien, et c’est tant mieux pour le porte-monnaie. Néanmoins nous avons du copieusement rechercher et acheter du matériel complémentaire ou en remplacement de choses moins adaptées que nous avions auparavant.
Le but est toujours le même : trouver de l’ultra léger, aussi solide que possible, pas horriblement cher et qui existe (pas toujours aussi simple qu’on croit) … L’expérience nous a aussi indiqué les points sur lesquels il ne fallait pas rogner (qualité/quantité… par exemple au niveau de la protection contre la pluie ou le froid) !

Je crois que toutes les questions matérielles nous permettent de nous rattacher un peu à la civilisation, à notre société de consommation, histoire d’éviter de se poser face au néant qui nous attend après 5 jours de bivouac dans les forêts Suédoises sans croiser de douche chaude et de shampoing.

La liste :

Vêtements Olivier :
Bonnet windstopper Extremities Active X Took Hat (Windstopper = membrane coupe vent)
Protège cou Extremities Power Stretch Neck Gaiter

Buff en polyester pour un peu tout
T-shirt manches longues col montant zippé en laine mérinos Icebreaker Mondo (200 g/m²)
T-shirt manches longues col montant zippé en laine mérinos Smartwool (250 g/m²)
T-shirt manches longues col montant zippé mélange laine mérions/synthétique Montane Bionic
Polaire Millet en Powerstrech
Doudoune RAB Microlite Alpine Down Filled Jacket (bivouac)
Veste de pluie Montane Evolution (membrane e-vent)
Sous-gants en soie (Go-sport)
Gants Extremities Velo Gloves en Windstopper.
Moufles Extremities Tuff Bags (Gore-tex Paclite)
Mitaines de vélo toute simples (Vaude jesaisplusquoi parce c’est tout ce que j’ai trouvé)
Boxer Dim ultra léger (bivouac)
Maillot de bain
Cuissard court sans bretelles Pearl Izumi Quest
Cuissard court sans bretelles Craft Active
Jambières GorebikeWear WS 2010 en Windstopper.
Surpantalon étanche respirant Vaude drop pants
Pantalon short ultra léger (synthétique) Lafuma (bivouac)
legging chaud synthétique Oldo x-warm (bivouac)
Chaussettes en laine mérinos épaisses Sportfull
Chaussettes en laine mérinos « moyennes » Icebreaker
Chaussettes en laine mérinos « moyennes » Falke
Chaussettes étanches Sealskinz
Sandales de vélo Keen Commuter
Surchaussures chaudes en néoprène 3mm. Décathlon
Lunettes de soleil Oakley Flak Jacket (verres polarisés + verres transparents)
Casque de vélo Bell

Voilà, globalement ça commence à être plutôt ok
L’approche est toujours la même : faire l’oignon avec des couches fines séparées pour les moduler en fonction du temps (froid et humidité). Il y a également toujours une tenue séparée chaude pour le bivouac (on a trop galéré avec des fringues mouillées pour faire autrement).
Pas mal de chaussettes car je vais être en sandales donc les pieds très exposés aux éléments donc je vais adapter les couches de chaussettes en fonction de la météo.
Notez qu’on a tendance à prendre des marques/modèles différents pour les mêmes vêtements histoire de varier les styles et assurer nos arrières (si un t-shirt se révèle mal conçu, les 2 autres seront probablement mieux).

Vêtements Hélène
Quelques différences (sinon quasi idem Olivier) :

Balaclava Extremities (cagoule)
T-shirts manches courtes et longues, synthétiques, Décathlon (parce qu’elle en avait en stock pas mal) 2 t-shirts manches longues Icebreaker 200. (un col rond, un avec fermeture éclair mi-longueur) les t-shirts  synthétiques n’ayant pas résisté à la transpi (odeurs…)
T-shirt thermique manches longues GoLite Womens DriMove BL3
Veste de pluie Montane Angel (e-vent)
Pantalon de bivouac Patagonia Traverse Pant
collant GoLite Womens DriMove BL2
Chaussures de rando basses Merrel

Du côté du vélo
Tandem Co-motion Speedster
Remorque Extrawheel Classic (production arrêtée)
Chargeur Bush & Müller E-Werk sur dynamo de moyeu Shimano DH-3N80 (dans la roue de la remorque)
Porte bagage arrière inconnu
2 sacoches arrière Vaude Aqua Back Plus
1 sacoche de guidon « avant » Vaude Aquabox (petit modèle)
1 sacoche de guidon « arrière » Ortlieb jesaisplusquoi (prévue pour être une grosse sacoche de selle)
1 gros antivol U Abus
1 cable fin + petit cadenas (marque BBB) pour attacher la remorque/les casques/sacoches/…

Matériel de camping
Tente MSR Mutha Hubba HP + tapis de sol (footprint. Pour la protection / montage sous la pluie)
Tarp (grande bâche en nylon siliconé) pour protéger le tandem/remorque la nuit et éventuellement se protéger des intempéries le midi sans avoir à monter la tente (fabrication maison par ma sœur)
2x matelas auto-gonflants Therm-A-Rest Neoair + rustines de réparation
2 sacs de couchages Alpkit PipeDream 600 (600 grammes de plumes pour dormir confortablement jusqu’à -5°C. 950 g au total.
Réchaud MSR Superfly compatible avec tous types de cartouches de gaz
Popote titane 2L Snow Peak (1 casserole + couvercle)
2 antiques bols plastique à oreilles qu’on aime bien
2 grandes cuillères + fourchettes plastique (Lexan pardon) Décathlon
1 petit couteau suisse (pratique pour les ciseaux, la pince à épiler, le cure-dent… et le tire-bouchon 🙂
1 couteau à lame fixe sérieux mais léger (ESEE Izula)

2/3 mini-briquet bic
1 micro boite d’alumettes (10 allumettes, en cas de pb de briquet)
1 mini firesteel
qq mètres de cordelette de 2mm de diamètre pour faire fil à linge et grosse réparation en cas de besoin.
qq mini pinces à linge (20g les 10)
micro bouteille plastique de sel

4 bidons plastique basiques (1 de 600mL et 3 autour de 900 mL)
1 grande poche a eau de 5L pour le bivouac
1 paréo pour s’asseoir, faire nappe, pique nique, plage, serviette de table…

Électronique / multimédia
Appareil photo Panasonic GH2 + 14-140 mm (petit réflex + objectif à tout faire aussi bien adapté à la photo qu’à la vidéo, mes 2 péchés mignons)
Trépied léger Slik Sprint Pro
Macbook Air 11,6 pouces (1.6 ghz, 4go de ram, 128 de SSD)
Disque dur externe portable Western Digital 1To (pour stocker les photos et surtout les vidéos)
Iphone 4 (téléphone, accès au net en 3G, transmission régulière de notre position… merci Edouard pour l’application dédiée)
GPS Garmin Etrex Vista Hcx + carte Européenne
un pack de batteries Tekkeon MP3450 et des câbles adaptés pour charger tout ça
Amazon Kindle plein à craquer de bouquins pour Hélène

Hygiène
Savon
Shampoing
Brosses à dents
Dentifrice en poudre
1 mini brosse à cheveux avec miroir intégré
1 rasoir mécanique Wilkinson Titanium (avec mini tondeuse intégrée)
1 tête d’épilateur (sisi), fonctionnement sur le pack de batteries

Pharmacie
Après discussion avec médecin et dentiste (je ne mets pas ce qui est lié à des pathologies déjà existantes)
quelques comprimés de paracétamol et ibuprofène
petit nécessaire gastro (nausées/vomissements/diarrhée)
crème anti inflammatoire pour les entorses & co (pas super convaincu mais bon)
dosettes d’antiseptique (bétadine) + quelques compresses imbibées d’alcool
pansements « magiques » conseillés par mon médecin : duoderm. Genre de double peau qui s’adapte à tout, se colle/décolle super bien… 65 € la boîte de 16 (heureusement pris en charge par la sécu) tout ça pour en emmener 2 (c’est des grands carrés de 12x12cm recoupables comme on veut)

Phrase de mon médecin : c’est pas la peine de prendre autre chose que le nécessaire pour les « bobos », car tout problème un tantinet sérieux nécessite de passer en première instance par un médecin, ce qui est quand même assez facilement trouvable en Europe. Son avis est également que autant sur des vacances courtes, s’assurer une santé sans faille est un peu un impératif, alors que sur un voyage aussi long la maladie fait partie des éléments à prendre en compte, ça risque de se produire, ça peut être un peu n’importe quoi et on ne peut pas tout prévoir. On ne va pas se trimballer avec de quoi répondre à toutes les maladies qui peuvent se présenter… et comme pour le vélo, en cas de pépin ben c’est pas cool mais il faut se rapprocher des villes/gens/… pour intervenir de manière correcte.

Divers
A compléter

Quelques réflexions en vrac sur le matériel

Le t-shirt manches longues col montant zippé en Mérinos, c’est selon moi LE maillot parfait pour toutes les situations. La laine Merinos ça a a peu-près les mêmes propriétés que les t-shirts de sport synthétiques respirants, sauf que ça pue beaucoup moins à l’usage (on ne croise pas de machine à laver tous les 2 jours). Les manches longues permettent de s’adapter au froid/frais, mais il suffit de les remonter s’il fait trop chaud. Dans l’autre sens ça marche moins bien. Le col montant+zip c’est pareil : il fait froid on ferme tout, il fait chaud on ouvre et ça ressemble à un polo. Après il suffit de choisir éventuellement des grammages différents pour s’adapter au mieux aux situations. On peut aussi les superposer sans trop de problèmes (même le propre sur le sale ça fonctionne 🙂
Enfin pour finir le style est très passe partout, contrairement aux maillots spécial vélo qui une fois sorti du contexte ne sont pas très adaptés.
Les chaussettes dans la même matière ont aussi l’avantage de puer beaucoup moins que le synthétique tout en séchant pas trop lentement (plus rapidement que le coton en tout cas).

Pour le bivouac, les besoins sont moins pointus (le legging en synthétique ça va très bien, c’est moins cher, moins fragile et les capacité anti-bactériennes de la laine merinos sont moins nécessaires)

Gore-Tex ou autre ? Si vous parcourrez le net vous découvrirez qu’à l’heure actuelle la membrane la plus respirante tout en étant étanche et résistante c’est le E-Vent. Malheureusement il n’y a pas beaucoup de fabricants qui intègrent cette membrane car la société qui fait le Gore-Tex a tendance à demander des marchés exclusifs avec les fabricants de vêtements… qui du coup doivent soit faire abstraction des autres membranes soit mettre fin à tous les modèles en Gore-Tex qu’ils vendent pour « tester » celles des autres fabricants. Bref pour trouver de l’E-vent, c’est sur internet que ça se passe… et pour nous via la société anglaise Montane (Rab a aussi des produits sympa mais très difficile à trouver en stock en ce début 2011).

Une ou deux paires de chaussures ? Après moultes réfléxions je pars (outre avec les sandales de vélo) avec une paire de petites chaussures passe partout et très légères (ça ressemble à des ballerines mais en plus « portable », parfait pour marcher en ville et se fondre un peu plus dans la masse.

3 réponses à Equipement

  1. Alexandre dit :

    En jettant un coup d’oeil j’ai vu « antique bol plastique à oreilles ». Est-ce que c’est bien ceux auxquels je pense ? Plastique blanc avec un petit point de couleur sur un côté ? une espèce de différence de niveau de deux millimètres à peine à la moitié de la hauteur ? Sinon c’est pas grave, mais si c’est ca je suis de tout coeur avec vous dans la conservation de l’espèce. Allez bonne route!
    PS : Ici à Belgrade ca va, ca caille un peu, je découvre de nouveaux bars, le boulot est intéressant, tout va bien !

  2. Pierre periel dit :

    Bonjour vos aventures sont magnifiques
    J’ai une simple question… tres terre à terre : le ewerk fontionne t il bien avec l’iphone ?
    Si oui sur quelle tension et quel amperage ? Et avec Quel modele d’iphone ?
    Merci d’avance pour vos Reponses
    Bien cordialement
    Pierre

  3. renaud dit :

    Votre blog est génial et votre aventure bien plus encore. J’ai pris note de pas mal d’astuces et de conseils concernant la préparation matérielle du voyage. Je vous enverrai un lien lorsuqe j’aurais fait mon premier voyage Bordeaux/Florence en tricycle couché. Au plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *