Début du sevrage

Demain nous passons la frontière entre la France et l’Allemagne. Demain mon option « illimité » internet sur l’iphone ne fonctionnera plus et donc demain je serai SIF, Sans Internet Fixe.
Autant SDF je m’y suis très bien fait et ce soir le bivouac dans la tente est un vrai plaisir, autant SIF ça me fait très peur.
Devoir aller trouver du wifi pour aller transmettre le récit, sauvegarder et mettre en ligne les photos ça va être dur, mais abandonner la consultation de météo, la vérification et l’envoi d’emails, ça ça va être très très difficile.

J’ai aussi toujours un micro doute sur l’accès (même payant) au net à l’étranger (nécessaire pour poster notre position) une fois l’option internet résiliée. Je croise les doigts pour que ça fonctionne, mais dans tous les cas pas de panique, si jamais le petit point n’avance plus sur la carte pendant quelques jours ne vous inquiétez pas tout va quand même bien.

Allez je vous laisse, je poste ce dernier message, snif, ça va être dur, le drogué rentre en mode sevrage.

EDIT : bon c’est confirmé : la magie des opérateurs téléphoniques français opère : il faut un abonnement internet en France dont on ne peut pas se servir pour pouvoir payer pour utiliser internet à l’étranger. J’ai donc recontacté Orange et normalement retour de l’option internet demain (lundi). Je pourrai donc poster notre position à nouveau (ça ne coûte pas un bras) mais bien sûr pas de Google Maps, de Wikipedia,…

Cette entrée a été publiée dans Pendant le voyage. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Début du sevrage

  1. Emilie Lovar dit :

    Olivier sans internet fixe? C’était un poisson d’avril?
    Tenez bon on est avec vous, on vous suit régulièrement sur votre super site!
    Bises ,
    Emilie

  2. Pascale dit :

    Plus vous aurez de couch surfing et autre point de chute chez l’autochtone moins la cure SIF sera douloureuse à vivre, n’est-ce pas la solution?
    Connaissez-vous warmshowers.org ? Il existe aussi des réseaux nationaux gratuits dédiés aux cyclistes: » CAC  » pour Cyclo Accueil Cyclo en France, « ospitabici » en Italie et le plus étonnant semble-t-il c’est en Allemagne avec « radweit »?
    Il parait (lu dans Ouste-France du 8 avril 2011, sujet « douche chaude pour les cyclo-voyageurs ») que tu peux dormir en Allemagne chez l’habitant tous les 5 kms tellement ils sont fans d’accueillir des cyclo-voyageurs: A vous de vérifier!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.