Bilan matériel : appareil photo

Pour rappel il s’agit d’un Panasonic GH2 et d’un (seul) objectif 14-140

Un peu comme pour le Macbook Air, pendant tout le voyage ce fut une confusion des sentiments. C’est probablement l’un des choix les plus rationnels et adapté au voyage : un seul boitier, récent et de qualité, qui fait de belles photos, des excellentes vidéos (en gros un an et demi après sa sortie, malgré la sortie du dernier Canon qui arrache… le petit GH2 3 fois moins cher reste toujours devant du point de vue qualité vidéo), objectif ultra polyvalent, stabilisé en photo et vidéo, pas besoin de le changer (pratique et évite la poussière)… bref à première vue, rationnellement je referais le même choix.

En pratique on a voyagé avec l’outil parfait pour faire de la photo souvenir, chose qu’on désirait avant tout, mais je n’ai pas voyagé avec de quoi assouvir ma passion de photographe. J’ai pas l’impression de m’être trop plaint mais c’est Hélène qui disait aux autres que j’avais fait un gros effort pour partir avec un seul objectif et que j’étais pas très heureux avec cette idée.
Le boîtier est assez pénible à manipuler (esprit informatique plus que réflex) avec des combos de boutons, par exemple en priorité ouverture, on règle l’ouverture et la correction d’exposition via la même molette qui change de fonction en cliquant dessus… grrr. L’autonomie pas top, les batteries hyper chères, le petit capteur, l’objectif qui ouvre comme un trou de serrure, une horreur en intérieur… bref ça fait des photos, des pas mal faut pas déconner mais on ne prend pas son pied à l’utiliser… enfin moi non en tout cas. Je ne sais pas s’il y a un rapport mais j’ai revendu le GH2 immédiatement après notre arrivée (aussi pour limiter la décote j’avoue, vu que son successeur n’est pas encore sorti 🙂

Quelque bonnes surprises quand même : le viseur électronique, j’étais assez réfractaire au début, notamment parce que j’avais collé mon oeil dans un viseur de ce type il y a quelques années dans des bridges bien pourris et l’écran était vraiment incompatible à mon avis avec le concept de photographie. Très bien pour du « tataginette », mais pour avoir la moindre idée de la profondeur de champ il fallait repasser. En pratique sur le GH2 l’écran est très fin, est très clair en conditions sombres, affiche des tas d’infos pratiques (histogramme live par exemple), permet de filmer avec l’oeil au collé au viseur et comble du bonheur affiche la photo fraichement prise instantanément sans sortir l’oeil du viseur. Ca m’a fait tout bizarre en reprenant mon Canon au retour…

Si c’était à refaire ? Pfff je ne sais pas, vraiment pas. S’il n’y avait pas le problème du poids, peut-être que je partirais avec un réflex du type Canon 7D et un 17-55 f/2,8 mais à l’usage j’ai vu que le 55 c’est un peu court, donc il faudrait un objectif supplémentaire du type 70-200 (paye ton kilo). Sinon un 5D et 3/4 objectifs fixes (24,35,50,85,135)… (ah ça fait 5 🙂 éventuellement prévoir un compact en plus pour les situations où on veut être un peu plus discret ou rapide… mais ça fait un bidule de plus à charger, ça complique encore un peu plus le tri des photos/vidéos (2 appareils en parallèle) …

Bref, là je ne peux vraiment pas transmettre de bon conseil…

Allez, avec un peu de recul, je crois que je creuserai encore un peu pour réduire le poids du reste du matériel emporté et repartirai avec un 5D mark III + 35 1.4 + 85 1.2, (ou leurs équivalents plus légers et moins chers 🙂 et éventuellement un fisheye russe. Probablement complexe à l’utilisation mais avec un approche plus « photographie » que photo souvenir… et tant pis pour les vidéos, pourquoi pas faire comme nos amis cyclorêveurs : à l’iphone (ou ipod touch) pour quelques vidéos courtes plutôt que de prétendre à la réalisation d’un « film » au retour. Sinon une petite go-pro toute légère, étanche, …

Cette entrée a été publiée dans Après le voyage, Matériel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Bilan matériel : appareil photo

  1. Guillaume dit :

    Tu ne serais pas en train de dire qu’il faut apprendre à faire des compromis en photo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.